Comme à chaque printemps, les chenilles processionnaires vont faire leur retour, entraînant de multiples désagréments à ceux qui seraient en contact avec leurs poils urticants.