Les conditions de fréquentation des cimetières en dehors des cérémonies sont strictement limitées, de manière à assurer le respect des gestes barrières et les mesures de distanciation sociale. En effet, en application de l’article 3 du décret du 23 mars 2020 définissant les 7 cas de déplacements dérogatoires, le déplacement pour se rendre dans un cimetière ne peut pas entrer dans les cas 1°, 2°, 3°, 4° ou 6°. Le motif n°5 (déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, lié à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile) est en revanche applicable, ce qui suppose que le cimetière se trouve à 1 km du domicile, et que la visite du cimetière intervienne dans l’heure suivant le départ du domicile, sans donner lieu à une rencontre avec d’autres personnes ne partageant pas le même domicile.

Peut-on aller se recueillir sur la tombe d’un défunt ?

Hélas, s’il ne s’agit pas d’un enterrement, vous devez attendre la fin de la période de confinement. Sauf si le cimetière se situe dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile,
auquel cas vous devez pour vous y rendre remplir l’attestation de déplacement dérogatoire et cocher la case “Déplacements bref, dans la limite d’une heure quotidienne”.