Le retour des cahiers de doléances s’est répandu à l’initiative de l’Association des maires ruraux de France, après la dernière allocution du président de la République, Emmanuel Macron. En réponse au mouvement des Gilets jaunes, elle prévoit l’ouverture de registres dans lesquels les citoyens peuvent inscrire leurs récriminations ou leurs idées. L’objectif est d’alimenter le grand débat national. 
Un cahier de doléances est à votre disposition en mairie de Woustviller.