Tout le monde ne prend pas les transports en commun, mais peut néanmoins apprécier la mise en valeur picturale d’un abri d’arrêt de bus urbain où patientent les usagers. C’est le cas de celui de la rue de Sarreguemines, à droite en montant vers le rond-point qui mène à la ville. L’idée émane du responsable des services techniques municipaux, Michel Blanc, qui désirait avant tout un travail d’équipe autour d’un projet contribuant à l’embellissement public.

Cet arrêt bus se prêtait parfaitement à la situation. Sans parois vitrées, il a été décidé de fixer à la place des panneaux de bois sur lesquels Madeleine et Déborah ont réalisé à la peinture acrylique des paysages merveilleux et romantiques. « On a cherché des dessins sur internet. On a sélectionné des idées et on a brodé autour. Le travail s’est fait aux ateliers municipaux, nécessitant deux semaines. Mais ce sont nos collègues masculins qui ont installé ces panneaux sur les montants de l’arrêt », expliquent-elles.

Ligne bleue des Vosges
Ainsi, l’œil découvre un couple de Lorrains au cœur d’un paysage montagneux (peut-être les Vosges et le Donon…) ; une maison de campagne au-dessus de laquelle brille un généreux soleil ; un vénérable arbre vert où vivent papillons, oiseaux (dont un pivert) et un écureuil. Même Quanta, le cheval de trait ardennais territorial de Woustviller, est présent. Le résultat est harmonieux et apporte de la gaieté au lieu de par l’originalité et l’association de couleurs chaudes. Sûr que les futurs passagers porteront un regard curieux et admiratif sur cette métamorphose d’un arrêt de bus. Pour l’instant, c’est le seul qui soit concerné ; Madeleine et Déborah ont aujourd’hui un autre objectif, la préparation des massifs floraux et plantations diverses dans tout le village. Une fois encore, on peut compter sur elles et leur imagination pour voir de très belles choses et donner à la commune un visage qui sourit.

Source :RL

IMG_7187 IMG_7188 IMG_7193 IMG_7195 IMG_7196