Pourquoi s’informer avant de s’engager ?

Parce que c’est moins coûteux. Consciente des enjeux de la rénovation thermique pour les propriétaires d’un logement situés sur le territoire, Woustviller via le Syndicat Mixte de l’Arrondissement de Sarreguemines met à votre disposition gratuitement un Conseiller de l’Espace Info Energie Moselle Est (EIE).
Il déterminera les postes prioritaires d’économies d’énergie de votre logement tout en obtenant un confort maximal et un habitat performant. Il vous conseillera sur les aspects techniques de la rénovation.
Vous aborderez avec lui les différents systèmes de production de chaleur, les caractéristiques des isolants, la ventilation, les Règlementations Thermiques et les labels, les dispositifs d’aides fiscales et de financement…
Il connaît les matériaux accessibles sur le marché et vous orientera en toute objectivité vers les organismes, bureaux d’étude ou entreprises compétentes.
Il vous aidera à comprendre l’étude thermique que vous réaliserez avant d’engager les travaux.
Ses conseils sont précieux car ils sont neutres et objectifs.
Contact : Stéphane BOLANTIN, Conseiller INFO ÉNERGIE Moselle Est : moselleest@eie-lorraine.fr
03 87 13 13 71

Il vous aidera à faire le tri parmi les aides financières et fiscales existantes et expliquera celles auxquelles vous pourriez prétendre

LE CREDIT D’IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE (CITE) est un avantage fiscal accordé aux propriétaires occupants, locataires et occupants à titre gratuit d’un logement achevé depuis plus de 2 ans. Il concerne les travaux d’isolation thermique des parois vitrées, des parois opaques, des portes d’entrée ou volets isolant, chaudière ou équipements de production d’eau chaude… qui devront être effectués par une entreprise avant le 31/12/2016 et titulaire de la mention « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) spécifique aux travaux qu’elle réalise. Pour les occupants, le montant global des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt ne peut excéder, au titre d’une période de 5 années consécutives comprises dans la période du 01/01/2005 au 31/12/2016, la somme de 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple marié (ou lié par un PACS soumis à imposition commune) + 400 €/personne à charge. De 30%, il est cumulable avec l’éco-prêt 0% si le revenu fiscal de l’année n-2 est inférieur à 25 000 € pour une personne seule, 35 000 € pour un couple, + 7500 € par personne à charge. Attention, des critères techniques doivent être strictement respectés…
L’ÉCO-PRET A 0% / Les propriétaires de leur résidence principale achevée avant le 1er/01/1990 en métropole peuvent bénéficier d’un Éco-prêt 0% destiné à financer des travaux de rénovation énergétique jusqu’au 31/12/2018 accordé par les établissements de crédit.
Plafonné à 30 000 €, l’Éco-prêt est accordé sans condition de ressources. Il bénéficie aussi à un syndicat des copropriétaires.
Pour bénéficier de l’Éco-PTZ, le maître de l’ouvrage devait jusqu’à présent soit réaliser un bouquet de travaux combinant au moins deux catégories de travaux, soit réaliser des travaux permettant d’atteindre une performance énergétique minimale pour le logement considéré dans sa globalité. Pour les offres de prêt émises à compter du 1er/01/2016, son bénéfice est étendu aux ménages qui réalisent des travaux d’amélioration de la performance énergétique ayant ouvert droit à une aide accordée par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).
Dans ce cas le ménage est exonéré du respect de la condition d’ancienneté. En effet, alors que l’Éco-PTZ est en principe réservé à la rénovation énergétique de logements achevés avant le 1er/01/1990 en métropole, les aides ANAH sont octroyées dès lors que les logements ont plus de 15 ans.
De plus, à compter du 1er/1/2016 et jusqu’au 31/12/2018, les bénéficiaires d’un premier Éco-PTZ, peuvent bénéficier d’un Éco-PTZ complémentaire…

LE PRET A 0% OU « PTZ » / L’acquéreur d’une résidence principale dont les revenus ne dépassent pas un plafond variable en fonction du nombre de personnes destinées à occuper le logement et de sa localisation peut bénéficier d’un PTZ pour acquérir et améliorer un logement ancien, à condition que le montant des travaux d’amélioration représente au moins 25 % du coût total de l’opération …
LES AIDES DE L’ANAH / L’ANAH octroie une subvention aux propriétaires occupants réalisant des travaux d’économies d’énergie (25% de gain énergétique). Pour en bénéficier, des plafonds de ressources doivent être respectés.
Le montant de l’aide de l’ANAH est de 35% pour les ménages aux ressources modestes et de 50% pour les ménages très modestes, du montant hors taxe des travaux plafonnés à 20 000 €.
Une aide complémentaire est possible dans le cadre du programme “Habiter Mieux” de 10 % du montant des travaux subventionnés, dans la limite de 2 000 € pour les ménages « très modestes » et 1 600 € pour les « modestes ».
Un abondement est également possible par certaines collectivités.

LE CONTRAT CLIMAT ENERGIE / Le Conseil Régional reconduit le Contrat Climat Energie, un dispositif d’aides financières aux particuliers qui souhaitent engager une rénovation énergétique basse consommation (BBC) et bénéficier d’un accompagnement effectué par le Conseiller Info Énergie (CIE) de votre Espace Info Énergie…
LES CERTIFICATS D’ÉCONOMIES D’ÉNERGIE DITS CEE / Les CEE représentent l’obligation des fournisseurs d’énergies et de carburants automobiles de faire des économies d’énergie. Les fournisseurs proposent des aides financières sous forme de prêt, subvention, bon d’achat pour réaliser des travaux d’économies d’énergie (isolation, chauffage,…). Il suffit de contacter un opérateur énergétique avant la signature des devis pour constituer un dossier. Attention, l’entreprise devra disposer du Label « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE).

Pour connaître dans le détail ces aides, n’hésitez pas à consulter l’EIE de votre territoire.