Le premier concert 2015 du W laissera des ondes positives. 350 spectateurs ont savouré le show de Bohemian Dust, troupe généreuse et engagée.

Composée d’un chanteur au clavier, d’un trio de musiciens et de sept choristes mixtes, originaires de la région de Créhange-Faulquemont, ils ont fait revivre Queen, le mythique quatuor anglais formé en 1970 sans pour autant tomber dans l’imitation.

Sorti d’un audacieux mélange de rayons lasers, de canons à fumée, d’une armée de guitares électriques, de micros et d’une sono percluse de décibels, le spectacle de 2 h 30 très dynamité s’articule autour de l’un des meilleurs albums gravés par Queen en 1975 “A night at the opera”.

 

Photo RL