Ce n’est plus un secret, Woustviller, en plus d’avoir l’une des plus belles salles culturelles de la région, possède également un boulodrome qui fait bien des envieux à des kilomètres à la ronde. Cette dernière infrastructure est sortie de terre dans le même programme que la nouvelle mairie et la salle culturelle baptisée depuis peu “W”. Le style de construction est d’ailleurs le même. Début septembre, tout cet ensemble d’envergure sera officiellement inauguré dans la même démarche. Mais depuis deux mois, le boulodrome est livré aux quelques 80 membres que compte l’association Les boulistes de Woustviller, présidé par Joseph Cirillo.

Neuf pistes couvertes

Les lieux sont déjà très chauds, à voir et à entendre l’intensité des joutes qui s’y déroulent tous les jours sur les neuf pistes officielles tracées à l’intérieur du nouveau hall (chauffé et vitré), et les cinq à l’extérieur. Dans cet écrin, l’animation “Tout le village joue à la pétanque” organisée dimanche dernier, a trouvé un incroyable relief en convivialité, en présence de Sonya Cristinelli-Fraiboeuf (maire) et de Mariette Breitung (adjointe), associé dans ce jeu de boules d’acier.
Depuis 1996, les Woustvillerois non licenciés sont invités par la municipalité à pratiquer la pétanque une fois l’année. Le concours s’est déroulé avec 48 inscrits, répartis en 24 doublettes appelées à s’affronter à la mêlé. En fait, pour équilibrer les forces et partager la technique, un licencié du club était en binôme avec un non-licencié.

Source : RL du 19 juillet 2013