L’évacuation

Le premier septembre 1939, à la déclaration de la guerre, à 15 heures, les cloches retentirent et sonnèrent le départ de la population. Laissant sur place le bétail et tous les biens, n’emportant que la valise, la population fut évacuée à Abzac, en Charente.

Le 15 septembre 1940, la population fut rapatriée par les autorités allemandes.

Au retour, les gens trouvèrent leurs maisons et le clocher de l’église fortement endommagés, le mobilier était pillé.

Le village avait été partiellement reconstruit par les allemands de 1941 à 1943.