Le blason

Le pal et les roses rappellent les anciens seigneurs, comtes de la Leyen et de Bliescastel, propriétaire du territoire de la commune. Les trois losanges bleus symbolisent les trois villages détruits pendant la guerre de Trente Ans qui s’élevaient sur le ban actuel de Woustviller: Hildemannsweiller, Bergweiller et Brühl.

Les trois villages furent entièrement détruits pendant la guerre de Trente Ans, sous le règne de Louis XIII, entre 1617 et 1647.
En 1598, avant la guerre de Trente Ans, il y avait 25 familles, environ 150 habitants.
En 1665, après la guerre de Trente Ans, il fut constater qu’il n’y avait plus d’habitant, tout fut détruit, il ne restait que l’église et la maison du curé.
En 1685, le village comptait à nouveau 10 familles, environ 60 habitants.
En 1698, le village comptait 25 familles, environ 150 habitants.
Entre 1700 et 1789, de nombreuses familles sont venues s’installer dans la commune venant des pays germaniques. Woustviller compte à la Révolution 365 habitants.