De 1789 à nos jours

En 1790, ont été construites les Faïenceries de Sarreguemines, et vers 1860, la fabrique de carrelage, la tuilerie et la briquetterie ainsi que la fabrique de coffres-forts.
De nombreuses personnes du village y ont trouvé un emploi.

En 1844, Woustviller compte 600 habitants.
Une école de filles fréquentée par 45 filles, et une école de garçons fréquentée par 52 garçons.
(94 maisons, 40 granges, 3 fermes, 43 chevaux).

En 1861, Woustviller compte 618 habitants.
Sexe masculin : 190 garçons, 99 hommes mariés, 12 veufs.
Sexe féminin : 193 filles, 99 femmes mariées, 25 veuves.

En 1871, Woustviller compte 587 habitants.
564 catholiques, 14 protestants, 7 juifs et 2 autres confessions, dont :
– 295 du sexe masculin
– 292 du sexe féminin
(108 maisons avec 124 familles, 174 chevaux, 229 bovins, 240 moutons, 118 cochons).

En 1885, Monsieur Edouard DE JAUNEZ, Directeur de la fabrique Cerabati à Sarreguemines fit construire la ferme de Woustviller avec une distillerie d’eau-de-vie de pommes de terre, ce fut la première industrie dans la commune, et beaucoup de femmes trouvèrent un emploi journalier.

En 1889, il construit la ferme du Chambourg, domaine de 110 hectares, et dont la commune est propriétaire depuis 1970, par acquisitions successives, et où les habitants trouvaient des emplois de journaliers.

En 1870, Woustviller ne compte plus que 587 habitants, suite à l’annexion de la Lorraine à l’Allemagne, un grand nombre de familles est parti s’installer en France et en Amérique. Il ne restait plus que 459 habitants en 1916.